ATSEM

Le cadre d'emplois d'agent territorial spécialisé des écoles maternelles

Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles constituent un cadre d'emplois social de catégorie C. Ce cadre d'emplois comprend les grades d'agent territorial spécialisé de 2ème classe des écoles maternelles et d'agent territorial spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles.

Les agents spécialisés des écoles maternelles sont chargés de l'assistance au personnel enseignant pour la réception, l'animation et l'hygiène des très jeunes enfants ainsi que de la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant directement à ces enfants. Les agents spécialisés des écoles maternelles participent à la vie éducative.

Les conditions de participation au concours d'agent territorial spécialisé des écoles maternelles

Il n'existe qu'un concours sur titres. Tout candidat doit posséder la nationalité française, ou être ressortissant d'un État membre de l'Union Européenne, ou d'un autre état faisant partie de l'accord sur l'Espace Économique Européen ; être titulaire du certificat d'aptitude professionnelle Petite enfance ; se trouver en position régulière au regard des obligations du service national de l'État dont il est ressortissant ; être âgé d'au moins 16 ans ; jouir de ses droits civiques ; ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n° 2) portant des mentions incompatibles avec l'exercice des fonctions ; remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction.

Les épreuves du concours d'agent territorial spécialisé des écoles maternelles

- une épreuve d'admissibilité = questionnaire à choix multiples portant sur des notions élémentaires relatives à l'organisation et au fonctionnement des collectivités locales, ainsi qu'à la compréhension de consignes élémentaires d'hygiène et de sécurité dans le cadre de l'exercice des missions du cadre d'emplois (durée 45 minutes, coef. 1).

- une épreuve d'admission = entretien avec le jury permettant d'apprécier la motivation du candidat et son aptitude à exercer les missions incombant au cadre d'emplois (durée 15 minutes, coef. 2).

ATTENTION : toute note inférieure à 5 entraîne l'élimination du candidat.

Le dossier de candidature

Il faut fournir : une notice individuelle d'inscription ; une demande d'extrait de casier judiciaire n°2 ; la photocopie de la carte d'identité ou un certificat de nationalité française délivré par le tribunal d'instance ; la copie du diplôme requis pour participer aux épreuves du concours ; un état signalétique des services militaires ou un certificat de position militaire. Les ressortissants d'un État membre de l'Union Européenne ou d'un autre état faisant partie de l'accord sur l'Espace Économique Européen devront fournir tout document établissant leur nationalité, leur position militaire régulière au regard des obligations de service national du pays dont ils sont ressortissants, la copie du titre ou diplôme obtenu et reconnu comme équivalent au certificat d'aptitude professionnelle Petite enfance et toute pièce établissant qu'ils n'ont pas subi de condamnation incompatible avec l'emploi postulé.

Le recrutement des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles

À l'issue du concours, le jury arrête une liste d'aptitude établie par ordre alphabétique. Le recrutement sur liste d'aptitude valable sur tout le territoire français relève de la seule compétence de l'autorité territoriale. L'inscription sur la liste d'aptitude est valable un an, renouvelable deux fois pour un an chacune. Le décompte de cette période est suspendu durant l'accomplissement des obligations militaires ou en cas de congé de maternité ou parental. La demande de renouvellement doit parvenir au centre de gestion un mois avant le terme de la première année d'inscription sur la liste et pour un second renouvellement d'une année un mois avant le terme de la seconde année d'inscription sur la liste.

Les lauréats sont nommés agents spécialisés des écoles maternelles stagiaires pour une durée d'un an. La titularisation du stagiaire intervient à la fin du stage par décision de l'autorité territoriale qui peut également décider que la période de stage est prolongée pour une durée maximale d'un an.